Bibliographie

Cliquer sur les photos de couverture pour en découvrir plus et commander votre livre.




 

Jérôme Beauregard, " détective public " dilettante, passeson temps dans son appartement parisien à rêver de voyages, jusqu'au jour où il reçoit un coup de fil de Pat, un ami parti s'installer en Mongolie pour faire fortune dans les mines d'or.

 

Englué dans une sordide affaire de gros sous à la suite du meurtre accidentel d'un Chinois, celui-ci lui propose d'enquêter dans la capitale mongole, où plane encore le fantôme de Gengis Kahn... 


2017 (ebook). Jack London.

 

« Pourquoi cette fidélité à Jack London, alors que j’ai cinquante ans passés ? D’une part parce que j’ai su garder dans ma main celle de l’enfant que j’ai été, comme disait Cervantes. Et surtout parce que London reste l'auteur dont on se souvient quand on a oublié tous les autres… À chaque fois que je suis fatigué de lire de mauvais livres, je relis du Jack London. Sa voix est reconnaissable entre mille... » Guillaume Chérel.


2016 (broché). Un bon écrivain est un écrivain mort.

 

« Le polar décalé de la rentrée littéraire 2016 : les Dix petits nègres dans une résidence d’écrivains français médiatiques…»                            

 


2015 (pdf, Kindle). Il était une fois la banlieue rouge.

 

En 2001, lorsque j’ai publié ce roman, c’était une manière pour moi de tirer la sonnette d’alarme. Je voulais raconter la banlieue, plutôt que la stigmatiser, la caricaturer. Oui, la vie dans les quartiers, ça peut-être La Haine et la violence mais pas seulement… Surtout que pour ma génération (née dans les années 1960, 1970) ce fut surtout de la rigolade, du foot, de la disco, de la fraternité, de la solidarité, de la mixité..."


2014 (pdf, Kindle). Jack London :

le mangeur de vent.

 

Bien avant de refaire La Route de Jack Kerouac (Sur la route again, éd. Transboréal, 2013), Guillaume Chérel a suivi les traces de l’autre Jack, London le mangeur de vent, celui qui lui a transmis le goût de l’aventure, d’une littérature populaire et engagée, dès l’adolescence. « La fonction propre de l’homme est de vivre, non d’exister », affirmait Jack le rouge et Chérel en a fait sa devise à l’âge adulte.


2015 (Pocket). Les hommes sont des maîtresses comme les autres.

 

« L'amant qui n'est pas tout. n'est rien », écrivait Balzac. Jérôme en fait l'amère expérience, lorsqu'il reçoit des nouvelles, via Facebook, de son premier amour, Ava, une rousse explosive perdue de vue trente ans plus tôt. Le quadragénaire retrouve sa belle. mariée et mère de famille. Il devient son amant. Euphorie des retrouvailles, frustration de l'attente, Ava joue avec le feu. Cet amour surgit du passé aura-t-il un avenir ?


2013 (broché). Les hommes sont des maîtresses comme les autres.

 

Au lycée, Jérôme aime Ava sans oser se déclarer. Si bien que celle qui n’attendait qu’un geste finit par se lasser et disparaître. Pris de regrets, Jérôme lui écrit une lettre enflammée à laquelle elle ne répond pas…Trente ans plus tard, Ava...


2013 (broché). Sur la route again,

aux états-unis avec Kerouac.

 

Cinquante ans après Jack Kerouac, Guillaume Chérel parcourt, dans le même esprit et avec un regard aussi décalé, la route qui rendit célèbre la figure emblématique de la beat génération.

 

 


2006 (broché). Prends ça dans ta gueule.

 

L'auteur cogne sur tout ce qui bouge. Swing jubilatoire. Uppercut antilibéral. Ni Dieu ni maître. Il est question ici d'engagement physique autant que politique...


2005 (broché). Momo le turbulent.

En collaboration avec Mohamed Dridi.

 

« Petites natures, remettez ce bouquin où vous l’avez trouvé ! Vous ne savez pas ce qui vous attend… Je vous emmène au pays de “Momo le turbulent”. Pas celui de Oui-Oui. Plutôt celui de “non-non”. Je vous emmène au pays des bandits ! 


2005 (broché). Les pères de famille ne portent pas de robe.

 

Le 8 octobre 2001, Gregory Hemingway, fils cadet d'Ernest, décède dans une cellule de la prison pour femmes de Miami.

 

Agé de soixante-neuf ans, ivre, vêtu d'une robe, talons à la main, il hurlait des obscénités aux passants quand il fut arrêté par la police de Key Biscane.


    2004 (format poche). La fille aux cheveux roses.

 

Coline habite près de Toulouse. Elle a perdu son père lors de l'explosion de l'usine AZF. Depuis ce jour, plusieurs poneys de la région ont disparu, dont le sien , Fun. Les policiers vont d'abord découvrir des carcasses d'animaux, puis remonter la piste des gitans.


2003 (broché). Ernest Hemingway.

 

Dans l’espoir de retrouver les manuscrits perdus d’Ernest Hemingway, Guillaume Chérel part à Cuba, là où vécut plus de 30 ans celui que l’on appelait «Papa».


2002 (broché). Le fils caché de Trotsky.

 

Pourquoi Lionel Jospin a-t-il caché pendant des années qu'il fut trotskiste sous le pseudo de " Michel ", du début des années 60... à 1987 ? Au point de nier l'évidence en se faisant passer pour son frère !

 

 


2003 (format poche). Les Enfants Rouges.

 

"Il aimait bien les mots zarbis, Mouloud. Il en inventait même des fois. Il n'en dira plus puisque sa bouche est tombée par terre. Grande ouverte explosée sur le crottoir Cette tête de Maure est mort. Et moi j'en pleure encore. "


2001 (broché). Les Enfants Rouges.

 

Le narrateur, dit "Zarma le zarbi" ou "détective public" revient sur les lieux de son enfance, du coté de la banlieue, rue des Enfants-rouges. Là, il retrouve ses amis, certains vieillis, grossis, installés dans leur vie médiocre. Fils de "cocos", il évoque les bastons épiques, les vieux discours politiques, les feuilletons de la télévision, un monde qui s'apprête à accoucher de la violence et de la haine.


2000. Jack London : le mangeur de vent.

 

Une nouvelle biographie de Jack London ? Guillaume Chérel ne mange pas de ce pain-là. Il préfère croquer à belles dents la vie et l'oeuvre du " mangeur de vent ".


2000. Sur la piste de Liza.

 

Diego vit dans une cité. Il adore le foot et tchatcher des heures avec ses copains au pied de la cité. Un jour, il leur déclare qu'il connaît personnellement Liza, Bixente Lizarazu, célèbre joueur de l'équipe de France. Et qu'il va l'inviter à venir à la cité.


1998. Les jeux olympiques.

 

Qui sont les champions olympiques ? Quand les olympiades ont-elles commencé à exister ? Quelles sont les disciplines olympiques ? Comment les jeux olympiques ont-ils évolués depuis Pierre de Coubertin ?

 


1998. Zarma le zarbi.

 

2002, en banlieue parisienne. Roger Leblond, leader extrémiste du PFN est sur le point de gagner les élections présidentielles. Ali, jeune boxeur raté néo-zapatiste, veut l'en empêcher mais...


1998. L'autre monde de la Coupe.

 

Le Mondial 98, qui a lieu en France du 10 juin au 12 juillet, est l'occasion de fêter le monde du football. Mais le ministère de la Jeunesse et des Sports a voulu faire de cette compétition sportive une grande fête citoyenne, où la culture, la solidarité et l'échange entre les peuples auront toute leur place.


1997. Tropique du grand cerf.

 

Sous les tropiques, les requins de terre sont aussi voraces que les requins de mer... Lesquels boufferaient bien du Poulpe en guise d'apéro. Que vient faire Gabriel Lecouvreur dans cette galère ?


1997. Un été de poulpe.

Trois enquêtes pour le Poulpe qui vont le mener de New York à Hong-Kong en passant sous les tropiques.

 

- "'Sans foie ni loi" de Fabienne Tsai.

- "La lune dans le congélo" de Alain Raybaud.

- "Tropique du grand cerf" de Guillaume Chérel.



Partager