‘sont gràve mon frère


'sont gràve mon frère

 

 

'sont gràve mon frère

 

 

 



Coup d'plume !


Nouvelle inédite. Extrait


Angle de la rue Paul Bert avec la rue de Paris

Juste avant le feu, juste après le virage.

 

-  "Roule moins vite !"  

- "Je ne roule pas vite"  

- "Et puis t’as picolé !"

- "Pffff"

 

Elle me saoule encore plus que je ne suis censé l’être.

Non, je ne suis pas bourré et par sa faute, je ne suis même plus gai.

Il y a eu des soirs, je dis pas, mais là, non, je n’ai siroté que du rouge de bonne qualité, en mangeant, et en espaçant bien les verres tout au long de la soirée.

 

Alors merde ! 

 

Suis même pas sûr que je sois positif à une de ces conneries d’éthylotest. 

Et je ne suis pas non plus un putain de danger pour moi ou pour les autres. Pas plus maintenant qu’hier, quand j'étais ahuri et donc distrait par les trop nombreux soucis du quotidien, et pas plus que demain, quand je serai fatigué par manque de sommeil.

 

Alors merde !

 

Me font chier aussi, ceux qui font ces lois à la con, les mêmes qui ne se font pas chier à les respecter.

 

Me font chier ceux qui s’autorisent tout, à tout vouloir nous interdire, à nous dire quand, quoi, où et comment faire.

 

En plus j’ai pris par derrière, par la sombre et dégueulasse rue Paul Bert et pas par l’entrée officielle, la pleine de flicaille Porte de Montreuil.

 

Ohhhhh… 

C’EST BON!.. calme la mule, on est arrivé.

Tu vas vite passer le dernier feu, tu vas vite trouver une place, tu vas vite sortir le chien et puis tu sais quoi, juste pour...


Télécharger
Télécharger et imprimer l'intégralité du texte.
'sont gràve mon frère.pdf
Document Adobe Acrobat 155.7 KB





Partager

Écrire commentaire

Commentaires: 0