Dans les vapes


Auteur : Éric Lamouroux.


Dans les Vapes
Montreuil, angles Rue de Paris, rue Paul Bert, rue Emile Zola, Rue Voltaire. Vue depuis l'appartement d'Éric Lamouroux.

 

 

 

  Dans

les Vapes

 




Coup d'plume !


Nouvelle inédite. Extrait.


Bas Montreuil,

 

rue de Paris puis rue Emile Zola.

6h45

 

M'extirpe du cocon et pars au taf.

Le jour n'est pas levé.

 

La famille est toujours encouettée, encore endormie,

alors je referme la porte doucement, la verrouille discrètement,

avec autant de précautions que la somnolence matinale veut bien m'accorder.

 

C'est que le tri ne se fait pas encore bien la haut,

les vapeurs d'alcool résiduelles et les réminiscences de rêves oubliés

brouillent ce réveil, déjà difficile.

 

Je ne suis pas encore à jour,

et dans la pénombre matinale, en connexion neuronale partiellement établie,

je réassemble ce qui peut être rassemblé

 

 --------------------------------------

 

La cour est mal éclairée et je ne veux pas tomber sur un individu,

sombre, louche ou mal intentionné qui se serait planqué là.

 

Je me suis déjà fait surprendre, je m'en suis heureusement bien tiré,

mais je ne veux pas que cela se reproduise.

Putain de quartier.

 

Alors avant de m'élancer, je scrute les recoins et discerne au plus loin.

Malgré mes efforts pupillaires, j'ai du mal à faire le point

et ma vision reste étonnement floue, embrumée…

 

Ce n’est donc pas moi, mais bien l’air,

qui n’est pas clair

Il est pourtant trop tôt pour que cela soit la fumée du kebab voisin.

 

Putain de rue de Paris.

 

Il semble plutôt, que cela soit un brouillard épais des campagnes vallonnées, venu s'encanailler en banlieue.

 

Dans la rue, l'atmosphère est encore plus inhabituelle.

La brume étouffe les sons et atténue l’éclairage urbain.

 

Les réverbères diffusent une lumière de vieux polar.

Il n'y a pas encore grand monde sur le bitume, juste quelques...


Télécharger
Télécharger et imprimer l'intégralité du texte.
Dans les vapes.pdf
Document Adobe Acrobat 462.4 KB





Partager

Écrire commentaire

Commentaires: 0