ROMAN : MARSEILLE BRÛLE-T-IL ?

François Thomazeau


- Smartphones : orientez votre appareil à l'horizontale pour bénéficier d'un confort de lecture optimisé -


#Histoire #Polar #Enquête #Marseille #Canebière #BasFonds #Incendie #Politique #Flics #Gangsters #Occupation #Déportation #Résistance #Libération 


Les fondus de Marseille...


Couverture roman Marseille brûle-t-il ? #Histoire #Polar #Enquête #Marseille #Canebière #BasFonds #Incendie #Politique #Flics #Gangsters #Occupation #Déportation #Résistance #Libération François Thomazeau



Introduction


En grec, la langue des fondateurs de la ville de Marseille, Historia signifie enquête. François Thomazeau, journaliste, éditeur (L’Ecailler) et romancier (parmi les « parrains » du polar phocéen - il publie La Faute à Dégun, en 1995, chez Misteri - avec Jean-Claude Izzo, et Philippe Carrese, entre autres) - continue son travail d’historien littéraire avec Marseille Brûle-t-il ? Cet opus fait suite à Marseille Confidential, dont l’idée lui est venue après avoir entendu l’écrivain américain James Ellroy, auteur d’une trilogie dédiée à Los Angeles, dire que s’il habitait Marseille, c’est ce qu’il ferait. Cette ville où « le soleil n’est pas le seul à donner des coups », comme l’écrit l’ancien journaliste sportif, à l’agence Reuter. Il a relevé le défi, en se basant sur des faits réels, mais une fois encore, en sachant mêler la réalité à la fiction. 


En octobre 1938, les  Nouvelles Galeries, qui donnaient sur la Canebière, ont été ravagées par les flammes, provoquant la mort de dizaines de clients.  L’enquête, à l’époque, conclue à un accident, mais le commissaire Grimal réalise qu’une balle, retrouvée dans les décombres, encore fumantes, est du même calibre que celle qui a abattu le gardien de la paix, Antoine Cardella, quelques années plus tôt. Ce dernier enquêtait sur une magouille immobilière impliquant les gangs de Carbone et Spirito (incarnés au cinéma par Belmondo et Delon dans Borsalino), mais aussi des Guérini et des Santucci. Aidé d’un ancien collègue, accusé de proxénétisme, et d’un jeune inspecteur débarqué de Paris, il va se trouver mêlé à une guerre locale entre politiciens, gangsters et flics, plus ou moins véreux, qui devant choisir leur camp.


Incendie des Nouvelles Galeries sur la Canebière
Incendie des Nouvelles Galeries sur la Canebière

 

 

Marseille Brûle-t-il, de François Thomazeau, est le deuxième volet du triptyque commencé avec Marseille confidential, mais ces romans peuvent être lus indépendamment, précise l’éditeur, David Gaussen. Installé à Marseille depuis 2008. Spécialisé dans les livres d’histoire, ce dernier ne se limite à aucune frontière géographique.

 

L’écriture de François Thomazeau est efficace, sans fioritures. Sans tomber dans les clichés inhérents au genre (roman noir), et au folklore pagnolesque (il connait bien la ville, où il réside actuellement), il est bien documenté, comme le relève Emmanuel Laurentin, producteur de « La Fabrique de l’histoire” », sur France Culture. 

 

Thomazeau réussit le tour de force de nous en apprendre de belles, et pourtant « très » mûres, sur les bas-fonds de la cité phocéenne. L’occasion pour lui de « revisiter » les années d’avant-guerre, la période d’Occupation, puis de la Libération, durant lesquelles les batailles de territoires entre clans « mafieux » se superposaient aux combats de la Résistance, militaire et politique. Sous les ordres de Vichy, des habitants du Panier furent déportés par les escouades du général SS Oberg et la milice, uniquement parce qu’ils pendaient le linge aux fenêtres… 

 

Comme dans tous les bons polars, son anti-héros n’est pas un « îlot de probité dans un océan de turpitudes ». Non, il n’est pas l’unique flic intègre dans une ville entièrement pourrie. Cela ferait trop plaisir aux manichéens. Le commissaire Grimal est comme Marseille, et le roman de Thomazeau, ni tout blanc, ni tout noir. C’est un homme qui essaie de se comporter en bon professionnel, afin de pouvoir se regarder dans un miroir quand il rentre chez lui. Face à lui-même… En attendant, il est comme cette ville, il se cabre quand on tente de le brider. 

 

 

Guillaume Chérel

 

Marseille brûle-t-il ?, de François Thomazeau, 

464 p, 20 €, préface d’Emmanuel Laurentin, Gaussen Editions.


Marseille : la cité phocéenne, quelle histoire !





Télécharger
Les fondus de Marseille...
Télécharger et imprimer l'intégralité du texte.
Marseille brûle-t-il ?.pdf
Document Adobe Acrobat 757.9 KB


icône don Paypal

Vous aimez cette chronique littéraire ? Ne manquez pas de contribuer en cliquant sur l'image située à gauche

 

Même modeste, un don sera toujours apprécié !



Écrire commentaire

Commentaires: 0